FANDOM


Jack Edward Teague, surnommé le Moineau (Sparrow en VO), est un célèbre pirate né en mer en 1693. Il est le personnage principal de la série Pirates des Caraïbes. Capitaine du Black Pearl, il a commencé sa carrière en tant que pirate, puis brièvement en tant que marin dans la Compagnie des Indes Orientales. Il a vécu de nombreuses aventures face à de grands noms de la piraterie tel que Hector Barbossa, Davy Jones ou encore Henry Morgan. Il fait partie des neuf Seigneurs Pirates, sa pièce de huit étant le bijoux sur son bandeau. Né à bord d'un bateau pirate lors d'un typhon, le Capitaine Jack Sparrow a de l'eau de mer qui coule dans ses veines. Quant à ses ennemis, ils veulent tous le voir au bout d'une corde ou au fond de la mer. Grâce à sa bravoure et son audace, il réussit toujours à s'extraire des situations les plus invraisemblables. Il aime par dessus tout son navire, le Black Pearl, le rhum, les femmes, son chapeau et sa liberté.

Histoire

Avant la malédiction du Black Pearl.

Le père de Jack, Edward Teague, était déjà pirate. Jack voulut donc suivre les traces de son père, et s'engagea alors dans l'équipage du Wicked Wench. Un jour, le capitaine se rendit chez Tia Dalma (enveloppe humaine de Calypso) avec Jack, car il avait entendu parler d'une boussole magique (un compas) qui indique, non pas le nord, mais ce que l'on souhaite le plus au monde. Jack Sparrow n'avait à cette époque aucune idée du pouvoir et de l'utilité de cette boussole, mais le capitaine du Wicked Wench connaissant ses talents de voleur et manipulateur demanda l'aide de Jack pour dérober ce compas.

Quelque temps plus tard, l'équipage croisa Armando Salazar, un capitaine de la marine espagnole en quête de vengeance, décidé à exterminer tous les pirates. Le capitaine du Wicked Wench perdit la vie pendant la bataille et, dans son dernier souffle, recommanda à Jack de ne jamais trahir la boussole. Jack prit donc les commandes du navire et, à l'aide de la boussole, tendit un piège à Salazar en le dirigeant tout droit dans une caverne remplie de rochers (le triangle du diable) ce qui tua tous les hommes à bord (du moins c'est ce que pensait Jack). Après cela Jack acquit le surnom de Sparrow (Moineau) car durant la bataille avec Salazar il s'était placé tout en haut du mât. De loin, pour ses adversaires il ressemblait à un petit oiseau qui piaillait. Il fut aussi nommé nouveau capitaine du Wicked Wench et on lui offrit son fameux chapeau et différentes babioles.

Un jour Jack rencontra Cutler Beckett un commandant de la Compagnie britannique des Indes orientales. Celui-ci lui offrit un poste de Capitaine de marchandises. Jack accepta rapidement car ses bénéfices de pirateries n'était pas des plus prolifiques. Il travailla pour Beckett pendant quelques mois. Un jour, cependant, Beckett le chargea de transporter une marchandise importante. Sauf que Jack se rendit compte que la marchandise était un cargaison d'esclaves. Le pirate qui sommeillait en lui se réveilla et il décida de relâcher les esclaves sur l'île de Kerma. Furieux de sa trahison, Beckett arrête Sparrow, le met en prison et le marque d'un tatouage P (une marque pour reconnaître les pirates). Toutefois, Jack parvient rapidement à s'évader en tendant un os au chien qui gardait la clé de sa cellule (depuis, les chien d'os). Mais alors qu'il s'enfuit sur son navire, Beckett y met le feu. Le capitaine coule avec son navire. Mourant, Jack est prêt à faire n'importe quoi pour retrouver la vie et se retrouver sur son navire. Davy Jones arrive et lui propose un accord : il sauve le Wicked Wench et le rend plus rapide que tous les autres navires du monde, y compris le sien, mais Jack devra se soumettre à Jones dans 13 ans. Jack accepte et rebaptise le navire "Black Pearl".

Après la résurrection du Black Pearl, Jack doit trouver un équipage. Il se rend sur Tortuga et engage Hector Barbossa qui devient son second, ainsi que Twigg et Koehler, qui sont ses troisième et quatrième maîtres. Il engage également Bo'Sun, Pintel, Ragetti, ainsi qu'une quinzaine de matelots inconnus. Le capitaine et son équipage décident alors se rendre sur l'Île de Muerta, pour y trouver le trésor des trésors, selon les rumeurs.

Ils font donc route vers l'Île de Muerta. Le premier maître, Barbossa, rappelle à Jack que, s'ils partagent le trésor, ils partagent la cachette. Jack lui avoue où se trouve la cachette, et la nuit suivante, une mutinerie éclate. Sous les ordres de Barbossa, devenu capitaine, ils abandonnent Jack sur une île des Caraïbes. Par chance, celui-ci aperçoit des marchands de rhum venir vers l'île et leur demande de le ramener dans un port. Quant au Black Pearl, le capitaine Barbossa trouve le trésor et le dépense rapidement, ne croyant pas à la malédiction qui survient ensuite : manger n'assouvit plus leur faim, et les voiles du Black Pearl se noircissent puis se déchirent. Le Black Pearl devient maudit.

Huit ans plus tard, Jack ne réussit pas à réquisitionner un navire et ne peut donc pas se rendre à Port-Royal à la nage. Aussi, il emprunte un bateau appartenant à Anamaria pour s'y rendre.

Sur la piste du Black Pearl

Escale à Port Royal

A bord de son frêle esquif, il se rend à Port Royal où il veille à garder l’anonymat du registre d’inscription des embarcations. Dès son arrivée, il croise deux soldats de la marine royal suffisamment dissipés pour qu’il leur soutire des informations sur les deux navires militaires, l’Intercepteur et l’Intrépide, afin d’en choisir un pour mener à bien sa quête du Black Pearl. Ils sont témoins de la chute d’Elizabeth Swann du haut du Fort Charles perché au sommet d’une falaise. Jack est contraint de plonger pour la sauver. Une fois à quai, il découvre qu’elle porte un médaillon de Cortès mais n’a pas le temps d’en apprendre d’avantage car les troupes royales arrivent au même moment. Il est identifié comme pirate par le commodore James Norrington, qui le fait menotter. Il parvient à récupérer ses affaires en menaçant de tuer Elizabeth qu’il utilise comme bouclier puis, la rejetant sur les soldats, il s’échappe en s’agrippant à un poli monte-charge qu’il libère. S’élevant dans les airs, il saisit une corde qui lui permet de distancer ses poursuivants et de rentrer dans la ville de Port Royal. Il trouve refuge dans l'atelier de M. Brown où il a seulement le temps de briser ses chaînes avant d’être surpris par l’arrivée de William Turner. Un duel au fer s’engage entre les deux hommes sans parvenir à départager les deux épéistes. Jack tire son pistolet de sa ceinture pour obliger Will à le laisser partir, au moment où les troupes de Norrington forcent la porte. Jack est alors assommé par M. Brown avec une bouteille de verre.

Il est embarqué par les troupes et enfermé dans une cellule du Fort Charles. De là, il est le témoin privilégié de l’attaque de Port Royal par le Black Pearl ainsi que de l’évasion des prisonniers voisins grâce à un bienheureux tir de canon en direction de leur mur qui a précipité l’éboulement. Deux de ses anciens compagnons de route, Koeller et Twigg, sont surpris de l’y retrouver mais ils préfèrent de laisser croupir. Jack a néanmoins eu l’occasion de voir confirmée la rumeur d’une malédiction pesant sur le trésor de Cortès. Le lendemain, Will revient vers lui et accepte de le faire sortir en échange de son aide à retrouver le Black Pearl, dont l'équipage a enlevé la fille du gouverneur, Elizabeth Swann. Jack accepte car le jeune homme n’est autre que le fils de Bill Turner, dont le sang est nécessaire à l’abolition de la malédiction.

De retour sur le port, Jack et Will se cachent sous une chaloupe renversée et marchent sous l’eau en s’en servant comme poche d’air pour respirer jusqu'à atteindre le HMS Intrépide en mouillage dans la baie. Ils montent à bord et forcent le maigre équipage de service à descendre dans une chaloupe. Comme l’espérait Jack, Norrington tombe dans son piège et cherche à les rattraper avec l’Intercepteur. Tandis que ses hommes montent à bord de l’Intrépide pour le fouiller, Jack et Will montent à bord de l’Intercepteur délaissé et rompent les cordes qui lient les deux navires. Ayant songé à saboter la chaîne du gouvernail avant sa fuite, Jack s’est assuré que Norrington ne puisse les prendre en chasse.

Voyage jusqu’à l’île de la Muerta

Ils font voile jusqu’à Tortuga où Jack retrouve Giselle et Scarlett, puis avant Joshamee Gibbs. Il se fit au flair de son vieux compagnon pour monter rapidement un équipage. Il repart ainsi à bord de l’Intercepteur en embarquant avec lui des hommes aux aptitudes douteuses, qui ne se distinguent d’aucune manière, mais qui lui permettent de braver la tempête jusqu’à l’Île de Muerta où il les a conduit grâce à son compas. Sur place, il lui demande de surveiller l’embarcation tandis qu’il s’aventure dans la grotte, faisant comprendre à Will qu’il l’utilise à son compte, alors le jeune homme se saisit d’une rame et l’assomme brutalement. Le pirate reprend connaissance peu de temps après mais il est déjà reparti avec Elizabeth, tandis que l’équipage du Pearl lui barre la route. Il parvient à éviter son meurtre en se proposant de conduire Barbossa jusqu’au fils de Bill le Bottier.

Recherche du médaillon

Jack repart à bord du Black Pearl qui se lance à la poursuite de l’Intercepteur. Il s’entretient avec Barbossa dans la cabine avant d’être mis au fer. Il assiste en spectateur à l’abordage par un trou percé dans la coque, avant qu’un tir de canon ne détruise la serrure de la porte. Il peut ainsi remonter sur le pont et se hisser à bord de l’Intercepteur où il tente de retrouver le médaillon. Il l’aperçoit entre les mains du singe de Barbossa qui le ramène à son maître. S’ensuit une scène au cours de laquelle Will se révèle auprès du Pearl et exige un bon traitement pour Elizabeth et l’équipage, sans citer Jack.

Second abandon sur l’île

Barbossa y consentant, le Pearl fait route vers l’île déserte où Jack fut abandonné naguère. Il l’est à nouveau en compagnie d’Elizabeth. Il a toutefois pu négocier l’obtention de ses effets, en particulier son pistolet à balle unique. Comme la fois précédente, il retrouve la réserve d’alcool et la consomme en compagnie d’Elizabeth. Le lendemain, à la fureur du pirate, il découvre qu'elle a mis le feu à la réserve de rhum afin de créer une fumée épaisse qui puisse attirer un navire. Quelques heures plus tard, Jack, qui s’est éloigné d'Elizabeth, aperçoit les voiles blanches de l’Intrépide. Jack repousse à nouveau sa condamnation auprès de Norrington en se joignant aux efforts d’Elizabeth pour convaincre le commodore d’aller sauver Will, acceptant de mettre ses connaissances sur l’île au profit de l’équipage de l’Intrépide.

Bataille de l’Île de Muerta.

Revenu sur les lieux, Jack Sparrow descend en chaloupe avec Norrington et un détachement de troupes pour s’approcher de l’île. Modifiant à nouveau les plans, il est autorisé à rentrer en solo dans la grotte. Il y retrouve ses anciens acolytes, estomaqués de le voir à nouveau survivant de l’île, et évite que Barbossa ne lève la malédiction immédiatement en lui révélant la présence de l’Intrépide à proximité. Le marchandage entre les deux hommes aboutit au départ de l’équipage, lancé à l’attaque du navire, et à la retenue de Will dans l’attente de la fin des combats.

Seuls restent dans la caverne Jack, Barbossa, Will et quelques hommes. Au bout d’un certain temps, alors que la méfiance retombe, Jack s’empare d’un sabre qu’il envoie à Will, permettant au jeune homme de couper ses cordes, et engage le fer contre Barbossa. Le duel se poursuit dans la toute la caverne sans que l’un d’eux ne tire son épingle du jeu puisque Jack a soustrait une pièce du coffre. Les deux immortels s’affrontent dans le chaos avant que Jack ne renvoie la pièce à Will, son sang versé dessus après s’être entaillé la main, et ne dégaine son pistolet. Le tir de son unique balle atteint Barbossa au moment où Will repose la pièce dans le coffre avec son propre sang. Le capitaine tombe à terre, mort. Jack peut ensuite repartir en chaloupe avec Will et Elizabeth, qui l'avaient rejoint. Malheureusement, il découvre que Gibbs et le reste de l'équipage sont partis avec le Pearl. Jack rentre donc sur l’Intrépide, où il est arrêté en vue d’une condamnation capitale.

Condamnation et évasion

Il est en effet condamné à mort; pendaison en place publique, dans la cour du Fort Charles, au nom de ses nombreux crimes commis au cours de sa vie de pirate. Cependant Will intervient juste au moment où le bourreau ouvre la trappe, évitant à Jack d'être étranglé. Dans son duel contre Will, le bourreau coupe la corde et Jack peut se libérer de ses liens et de sa mauvaise position. Face aux troupes qui affluent, ils évoluent jusqu’aux murailles où ils sont cernés de toutes parts. La vue du perroquet de Cotton permet à Jack de comprendre que le Pearl approche. Il fait alors ses adieux à Norrington, au gouverneur Swann, à Will et à Elizabeth, mais rate sa sortie en trébuchant sur la muraille. Il chute de plusieurs mètres jusque dans l’eau et nage jusqu’au Pearl en vue dans la baie. A bord, il retrouve son navire, son titre de capitaine et son équipage, pouvant dorénavant profiter de sa liberté retrouvée.

Le Coffre Maudit

Le Black Pearl, à nouveau entre les mains de Jack Sparrow, est libéré de la malédiction. Cependant, Davy Jones revient, demandant à Sparrow de payer sa dette, contractée treize ans auparavant. Il envoie Bill le Bottier l'avertir qu'il est l'heure de payer sa dette. Bien décidé à ne pas passer un siècle comme esclave à bord du Hollandais Volant, Jack se lance dans une quête pour récupérer le Cœur de Davy Jones afin de marchander sa liberté. Davy Jones ordonne au Kraken de détruire le Pearl, afin d'envoyer Jack, le navire ainsi que l'équipage dans les limbes. Gibbs, Marty, Cotton, Elizabeth et Will s'échappent tandis que Jack et le Pearl sombrent dans l'antre de Davy Jones. Tia Dalma, sorcière vaudoue, ressuscite Barbossa pour qu'il retrouve Jack Sparrow, qui est un des neuf seigneurs pirates.

Jusqu'au bout du Monde

Barbossa, Elizabeth et Will partent sauver Jack Sparrow, à l'aide d'un équipage et d'un navire appartenant à Sao Feng, le seigneur pirate de la mer de Chine méridionale. Ils réussissent leur mission, mais Jack se fait capturer par la Compagnie des Indes Orientales, avant de passer un marché (Jack provoque l'entrée en guerre des seigneurs pirates, en échange du Pearl et de son immunité). Lors de la réunion des seigneurs pirates, il est décidé de leur entrée en guerre, et de la libération de Tia Dalma, qui est en réalité Calypso, la déesse des mers. Cette dernière lance un maelström pendant l'attaque des neuf Seigneurs Pirates, qui voit l'affrontement du Black Pearl et du Hollandais Volant. Will est mortellement blessé par Jones, mais parvient à tuer ce dernier en embrochant son cœur. Will devient ainsi le capitaine du Hollandais Volant. La bataille n'est pas terminée, car le Pearl et les Seigneurs Pirates sont une cible facile pour les trois cents navires constituant la flotte de la Royal Navy. Cependant, le Hollandais Volant sort des eaux, et vient porter secours au Pearl. Les deux navires coulent l’Endeavour, vaisseau amiral de la flotte et Beckett meurt. Barbossa abandonne à nouveau Jack et Gibbs à Tortuga. Jack repart sur un radeau à la recherche de son navire et de la Fontaine de Jouvence, ayant réussi à voler la précieuse carte de Sao Feng.

La Fontaine de Jouvence

À Londres, le capitaine Jack Sparrow réussit à libérer Joshamee Gibbs, son bras droit, d'un procès où il aurait été certainement condamné à mort. Cependant, ils sont à nouveau capturés et Jack est conduit devant le roi George. Il est accusé de vouloir monter une expédition pour trouver la légendaire Fontaine de Jouvence. Un autre personnage entre alors dans la pièce, son rival de toujours, l'impétueux capitaine Hector Barbossa, devenu corsaire au service du Roi et unijambiste après une bataille où le Black Pearl, ancien navire de Jack, fut coulé. Jack s'évade à nouveau et retrouve son père qui lui donne quelques conseils pour retrouver la fontaine : trouver deux calices ayant appartenu à Juan Ponce de Leon, un capitaine espagnol qui chercha la Fontaine. Mais Jack ne possède aucun navire. Par chance, il retrouve une femme de son passé, Angelica Teach, qui se fait passer pour lui afin de recruter un équipage. En effet, elle possède un navire, mais pas n'importe lequel. Le Queen Anne's Revenge, le bateau du légendaire et redoutable capitaine Edward Teach, plus connu sous le nom de Barbe Noire, qui est en réalité le père d'Angelica. Le navire s'avère aussi être peuplé de zombies qui sont les esclaves de Barbe Noire.

Jack décide de monter une mutinerie contre Angelica, qui échoue lorsque Barbe Noire parvient à maîtriser les mutins. Barbe Noire maîtrise une forme de magie, grâce à son épée, qui lui permet de maîtriser son navire, comme si ce dernier était vivant. Angelica explique à Jack que pour utiliser la Fontaine, il faut remplir les deux calices de Ponce De Leon de son eau, et mettre dans un des deux calices une larme de sirène. Ensuite, deux personnes boiront l'eau : celle qui boit le calice qui ne contient pas la larme mourra, et l'autre héritera du nombre d'années que la première personne aurait pu vivre si elle n'avait pas bu. Angelica lui montre également le Black Pearl emprisonné dans une bouteille que Barbe Noire conserve précieusement. Puis Barbe Noire montre à Jack une poupée vaudou à son effigie qu'il garde pour s'assurer de sa fidélité. Angelica dit alors que si Barbe-Noire veut arriver à la Fontaine c'est parce qu'une prophétie dit qu'il sera tué par un homme avec une jambe de bois.

Pendant ce temps, Barbossa se lance sur les traces de la Fontaine accompagné de Gibbs qui avait détruit la carte de Sao Feng après l'avoir apprise par cœur pour sauver sa tête. Sur leur route, ils croisent les navires espagnols qui décident de ne pas les attaquer afin de ne pas se retarder.

À bord du Queen Anne's Revenge, Jack rencontre un jeune pasteur, nommé Philip, qui s'opposera à toutes les intentions de Barbe Noire et qui, à la suite d'une attaque de sirènes, tombe amoureux de l'une d'elles, qu'il appelle Syrena. Elle l'aime en retour car elle le trouve différent des autres. Mais c'est elle que les hommes de Barbe Noire capturent pour l'emmener avec eux. Philip fera tout pour la protéger. Barbossa, quant à lui, perd son navire coulé par les sirènes qui massacrent l'équipage. Seuls survivent Barbossa, Gibbs, et une dizaine d'officiers.

Pour parvenir à boire l'eau de la Fontaine de Jouvence, Jack doit trouver les deux Calices en argent ayant appartenu à Ponce De Leon. Il se rend seul dans le navire de ce dernier et y rencontre Barbossa. Il se rend ensuite compte que les calices ont déjà été trouvé par les Espagnols. Ils se rendent au camp espagnol et y sont arrêtés. Barbossa explique alors à Jack que le Black Pearl n'a été qu’arraisonné par Barbe Noire et que le vrai but de Barbossa est de tuer le pirate. Les deux capitaines s'évadent alors. Pendant ce temps, Philip tente de libérer Syrena mais est presque tué par les sbires de Barbe Noire.

Jack, Gibbs et les deux calices rejoignent Barbe-Noire. La troupe de ce dernier arrive en vue de la Fontaine et y entre. Presque immédiatement après eux, les hommes de Barbossa jaillissent et une bataille s'engage entre les officiers de Barbossa, les zombies de Barbe-Noire et l'équipage humain de ce dernier. Alors que ce combat n'est pas encore terminé, les soldats espagnols arrivent à leur tour et s'emparent des calices. Le capitaine espagnol annonce alors que le but de ses hommes n'est pas de s'approprier la Fontaine, mais de la détruire, car, selon eux, seul Dieu peut donner la vie éternelle. Tandis que les Espagnols commencent leur œuvre de démolition, Barbossa transperce le cœur de Barbe Noire de son sabre empoisonné, accomplissant ainsi la prophétie. En voulant ôter l'épée, Angelica Teach est à son tour infectée par le poison.

Syrena jaillit des eaux (elle venait d'être libérée par Philip, ayant fui la bataille) et donne les deux calices d'argent à Jack, qui les remplit alors avec de l'eau de la Fontaine avant de mettre dans l'un d'eux une larme de Syrena. Il en donne à Angelica et Barbe-Noire. Ce dernier boit, pensant que son calice contient la larme. Mais il s'avère qu'il n'a pas bu le bon et il meurt donc sous les yeux d'Angelica. Philip, agonisant, embrasse Syrena ce qui lui permet de rester vivant sous l'eau.

Gibbs et Jack (qui a abandonné Angelica, furieuse, sur une île déserte) partent avec le Black Pearl, ainsi qu'une vingtaine d'autres navires, tous retenus dans des bouteilles, dans l'espoir de le faire sortir de sa prison de verre. Barbossa, lui, prend possession du Queen Anne's Revenge et de son équipage et part pour Tortuga en déchirant sa lettre de marque qui le rattachait au roi George.

Dans la scène qui suit le générique de fin, sur l'île où Angelica a été abandonnée, la poupée vaudou à l'effigie de Jack, portée par le courant, arrive aux pieds de la prisonnière des lieux.

La Vengeance de Salazar

Sparrow doit faire face à une nouvelle menace, finalement pas si nouvelle que ça : Armando Salazar, à qui Sparrow a échappé auparavant et est devenu un fantôme, est bien décidé à se venger du capitaine du Pearl.

Après les événements de Jusqu'au bout du monde, un jeune Henry Turner, âgé de douze ans, monte à bord du Hollandais Volant pour informer son père, Will Turner, que le mythique Trident de Poséidon est capable de briser sa malédiction et le libérer de son navire. Will ne croit pas que le Trident existe et donne l'ordre à Henry de partir et de ne jamais revenir.

Neuf ans plus tard (et cinq ans après les événements de la Fontaine de Jouvence), Henry travaille sur un navire de la Marine royale britannique. Lors de la poursuite d'un bateau pirate, Henry réalise que le capitaine est sur le point de naviguer dans le Triangle du Diable. Le capitaine rejette ses préoccupations et Henry est envoyé en prison pour tentative de mutinerie. En naviguant dans le Triangle du Diable, ils réveillent rapidement des marins morts-vivants, dirigés par le capitaine Salazar. L'équipage du bateau fantôme tue alors tout le monde. Henry est confronté à Salazar, celui-ci voit une affiche de recherche pour Jack Sparrow dans la cellule de Henry. Cela permet à Henry de vivre car Salazar et son équipage sont réveillés, mais ils ne peuvent toujours pas quitter le Triangle du Diable et ont donc besoin de lui afin qu'il puisse délivrer un message à Jack, "la mort arrive pour lui".

Pendant ce temps, une jeune femme, nommée Carina Smyth, a été condamné à mort pour sorcellerie à cause de sa connaissance scientifique en astronomie. Elle parvient à s'échapper de sa cellule et rencontre brièvement Jack, qui tente de braquer une banque avec son équipage. Cependant, lors du braquage, le coffre s'est entièrement vidé. Il n'y a donc plus un sous. L'équipage décide d'abandonner Jack. Ce dernier décide alors de chercher une taverne pour boire. Cependant, étant sans le sous, Jack troque sa boussole contre une bouteille de rhum. Cette transaction trahit le compas, permettant ainsi à Salazar et à son équipage de s'échapper du Triangle du Diable et de poursuivre leur vengeance. Peu de temps après, Jack est mis en prison. Carina rencontre Henry, qui après avoir été retrouvé et soigné, et condamné à mort pour sa "trahison" à bord du navire de la Royal Navy. Elle lui dit qu'elle sait comment retrouver le Trident de Poséidon. Elle l'aide alors à s'échapper, mais se fait arrêter. Henry recherche alors Jack pour lui demander son aide à trouver le trident de Poséidon. Cependant, quand il trouve effectivement Jack, emprisonné dans sa cellule, il lui fait mauvaise impression. Henry décide quand même de le libérer, ainsi que Carina. Cette dernière et Jack sont donc emmenés sur la place de la ville pour être exécutés. En collaboration avec l'équipage de Jack, Henry les aide à s'échapper et ils voguent sur le navire de Jack, le Dying Gull. Carina leur révèle une carte qui les mènera au Trident, et décide à contrecœur de faire équipe avec Henry et Jack afin d'atteindre leur objectif. Salazar et son équipage obligent le capitaine Barbossa à l'aider à retrouver Jack pour le tuer. Salazar explique comment à l'époque, lui et son équipage avaient navigué sur les mers pour exterminer tous les pirates, jusqu'à ce qu'ils se heurtent à un jeune Jack Sparrow, avant qu'il ne devienne capitaine du Black Pearl. Jack les a dupés en les envoyant dans le Triangle du Diable où Salazar et son équipage sont morts et ont été maudits.

Bientôt, le navire de Salazar trouve le Dying Gull. Cependant, Jack, Henry et Carina s'échappent sur un canot à rames tandis que l'équipage reste à bord pour causer une distraction. Salazar et son équipage poursuivent Jack. Sur la terre ferme, Jack réalise que l'équipage fantôme ne peut pas mettre les pieds sur terre. Barbossa arrive également sur l'île et décide d'aider Jack. Ils libèrent le Black Pearl et son équipage de la bouteille de verre (bouteille dans laquelle il avait été pris au piège par Blackbeard est gardé précieusement par Jack jusqu'ici) et ensemble naviguent pour bientôt arriver à l'emplacement du Trident (une petite île inexplorée de Poséidon). Une bataille s'ensuit entre le Black Pearl et le navire de Salazar. Henry est capturé par Salazar. Jack, Carina et Barbossa trouvent le Trident, caché au fond de l'océan. Salazar, possédant Henry, se bat avec Jack et celui ci l'empale avec le Trident. Henry, à présent libre de Salazar, se rend compte que la destruction du Trident brise toutes les malédictions sur la mer. Il détruit donc le Trident; Salazar et son équipage redeviennent humain. Jack, Henry, Carina et Barbossa s'accrochent ensuite à l'ancre du Black Pearl. Salazar a toujours l'intention de tuer Jack et s'accroche également à l'ancre. Barbossa, qui a réalisé que Carina est sa fille, lui révèle son identité et se sacrifie pour abattre Salazar, en assurant la sécurité de sa fille et les autres. A bord du Black Pearl, Carina déclare à Henry que son nom n'est plus Smyth mais Barbossa.

Quelques temps plus tard, Henry est rejoint par Carina et regarde son père mettre enfin les pieds sur la terre ferme, désormais libéré du Hollandais Volant. Henry et Carina déclarent leur amour avec un baiser et Will est réuni avec sa femme Elizabeth. En regardant depuis le pont du Black Pearl, Jack navigue loin avec son équipage, rejoint par Jack le singe.

Will et Elizabeth sont endormis quand une silhouette de Davy Jones entre dans la chambre. Will se réveille et prend cela comme un cauchemar, sans se soucier de la présence d'eau et de coquillages marins sur le sol.

Apparence

Jack a une démarche et une gestuelle proches de celles d'un homme saoul. C'est un pirate aux longs cheveux bruns qu'il décore avec diverses babioles comme des perles, des pièces de monnaie, des bijoux, qu'il a récupérés de ses aventures, comme la grosse aiguille en os de renne au-dessus de sa tête. Chacune de ces babioles a une histoire. Il est coiffé d'un bandana rouge ainsi que d'un tricorne en cuir qu'il aime beaucoup.

Il a les yeux noirs bordés de khôl pour se protéger les yeux du soleil. Il a une moustache et une double barbichette tressée avec quelques perles, ainsi que quatre dents en or. Il a également divers tatouages, comme par exemple, celui sur son bras droit avec un moineau volant au coucher du soleil au-dessus d'un "P" marqué au fer rouge symbole de piraterie.

Il porte un manteau en tweed de soie, un gilet et une chemise en lin avec autour de la taille deux ceintures où il y suspend toutes sortes de choses, il y a une queue de singe sauvage à côté, une patte de poulet, son fameux compas et, enfin, son porte-bonheur de fécondité : une vertèbre de serpent attachée à une sculpture miniature de sirène. À la main droite il porte un gant de paume pour se protéger lors des manœuvres, un vieux morceau de dentelle est noué à son poignet gauche et dépasse de sa chemise dont les boutonnières ne sont jamais fermées. Aux doigts Jack porte quatre bagues, à l'index de la main droite, une belle émeraude montée sur deux crânes, à l'index gauche, une bague gréco-romaine vieille de 2 400 ans, au pouce gauche, une bague verte avec un dragon qu'il a ramenée d'Asie, enfin, à l'annulaire gauche, une bague avec une fleur que Jack aurait subtilisée à une veuve espagnole avec laquelle il a eu une aventure.

Personnalité

Jack Sparrow est un escroc qui utilise audace et duperie pour réaliser ses objectifs. Son ivresse semble causer ses mouvements aléatoires et ses bras en constant balancement, donnant l'impression qu'il divague. Toutefois, il s'agirait plutôt d'une tactique de distraction contre ses adversaires. William Turner croyait initialement que les gestes étranges de Sparrow étaient dus à des coups de chaleur. Ce genre de tactiques lui valut un commentaire d'admiration de la part du Lieutenant Groves, demandant à James Norrington si ses plans sont toujours préparés d'avance ou s'il improvise au besoin. Sparrow préfère les négociations à la violence et tourne ses ennemis contre eux. Il invoque à plusieurs reprises le droit aux pourparlers et détourne l'envie meurtrière de ses ennemis par des tentations extravagantes.

Anecdote

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard