FANDOM


Imgres-1488288339

Le HMS Endeavour est le navire amiral de l’armada de la compagnie des Indes orientales pendant la guerre contre la piraterie. Lord Beckett voyage à son bord tout au long du conflit. Il est détruit pendant la bataille du maelstrom.

Il s'agit du navire le plus grand et le plus imposant de la saga.

Histoire

A Port Royal

C’est à bord de l’Endeavour que Lord Beckett et son détachement de la compagnie des Indes arrivent à Port Royal. La compagnie s’installant dans la colonie jamaïcaine et prenant son contrôle, le navire reste dans la baie.

Guerre contre la piraterie

Mais quand Beckett est en mesure d’entamer sa guerre d’extermination des pirates, le navire quitte Port Royal. L’Endeavour devient le navire amiral de l’armada. Le cœur de Davy Jones s’y trouve, mais Beckett le place ensuite à bord du Hollandais Volant, pour sécuriser et augmenter son contrôle sur Jones.

Le navire retrouve ensuite le Black Pearl et l’Impératrice. Les trois navires restent bord à bord tandis que des négociations sont entamées. Sao Feng, capitaine de l’Impératrice, apprend que Beckett ne va pas lui céder le Pearl comme cela avait été prévu, alors il s’allie à Hector Barbossa. Tandis que les pirates chinois repartent à bord de l’Impératrice, le Pearl canonnade l’Endeavour. Le navire est gravement endommagé, des soldats de la compagnie sont gravement blessés et Jack parvient à s’enfuir. La situation sur le navire est palpable : grandement touché (notamment l’un des mats qui est tombé), il faut du temps pour le réparer, mais même après cela, le Pearl est loin, et les deux navires pirates n’ont pas pris la même direction pour se rendre à l’île des Naufragés. Mais une piste de tonneaux lancés depuis le Pearl leur permet de les suivre à distance, ce qui les conduits à l’île.

Une bataille éclate entre le Pearl et le Hollandais, mais ce dernier perd et disparait sous les flots. L’Endeavour décide alors de passer à l’action. Ouvrant les sabords pour sortir ses nombreux canons, il s’apprête à attaquer le Pearl, mais le Hollandais resurgit à la surface. Mais il est sous le commandement de William Turner, alors le Pearl et le Hollandais changent de cap et flanquent l’Endeavour. En état de choc, Beckett ne parvient pas à réagir et ne peut que regarder son bâtiment se faire détruire. C’est un véritable carnage, le navire se détruit graduellement, envahissant le pont de débris d’acier, plongeant le pont dans un grand blizzard de copeaux de bois, détruisant de nouveau le mat, les soldats ne pouvant plus fuir. Le lieutenant Groves ordonne quand même l’abandon du navire et parvient lui-même à sauter par-dessus bord. En pleine léthargie, Beckett descend comme un fantôme l’escalier du gaillard arrière qui se détruit au fur et à mesure derrière son passage. Les réserves de poudres sont atteintes, déclenchant un incendie qui est fatal à Beckett. Le navire, complètement détruit, coule en répandant une épaisse fumée.

Description du navire

Le HMS Endeavour est un immense trois mât, aux voiles blanches et aux couleurs de la marine royale. Son drapeau est néanmoins celui de la compagnie des Indes. Il est armé de 108 canons (54 de chaque côté), ce qui en fait un navire puissamment armé et donc très dangereux. Navire de guerre impressionnant à la décoration magnifique, il est le symbole du pouvoir de Beckett. Il semblerait toutefois que le dernier mât soit un point faible

du navire, puisqu’aux deux seules attaques qu’il semble avoir, il s’est brisé et il est tombé sur le côté.

La cabine de Lord Beckett est grande et riche. Il dispose d’un large bureau d’acajou, sur lequel se trouvent notamment de fausses pièces de Huit, et de petites statuettes de plomb de soldats, et une autre à son effigie. Sur une autre table de la cabine, une grande carte la recouvre et des navires magnétiques peuvent être déplacés dessus, et un globe entouré d’étranges instruments nautiques est incrusté au milieu, dans un trou éventré de la table. On y trouve surtout beaucoup de papiers et de cartes, et il y a aussi une maquette de l’Endeavour.

Équipage

Beckett n’a pas le grade de capitaine, mais c’est lui qui a le commandement du navire et qui mène sa route. Le capitaine du navire est pourtant vu dans certaine scène, il est reconnaisable grace à son uniforme. L'équipage comprend aussi un Capitaine de frégate. Il y a des lieutenants, comme Theodore Groves ou Greitzer, le reste de l’équipage étant constitué de soldats et de marins. Rares sont ceux qui ont survécus à la destruction du navire.

Anecdotes

  • Le navire n’a pas été réellement construit pour le tournage. Il s’agit en fait d’une installation montée sur des barges flottantes, ne représentant donc que la coque, le pont et la cabine. C’est le dispositif même qui avait servit pour le HMS Intrépide, les deux navires étant d’ailleurs très semblables, ils sont donc jumeaux.
  • Le nom est parfois mal orthographié : Endeavor.
  • "Endeavour" signifie "effort".

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard