FANDOM



Elizabeth Swann, épouse Turner, est la fille du gouverneur Weatherby Swann, devenue pirate au cours de son adolescence. Au cours de la guerre contre la piraterie, elle est désignée seigneur des pirates et est élue roi du tribunal de la confrérie.

Issue de la haute société britannique, Elizabeth est la fille de Weatherby Swann, nommé gouverneur de Jamaïque à Port Royal alors qu’elle est jeune fille. Elle y grandit et y est enlevé par l’équipage pirate du Black Pearl. S’étant faîte passée pour une Turner, en référence au jeune forgeron pour lequel elle éprouve des sentiments, elle est victime d’une méprise car ils croient que son sang permettra de lever la malédiction qui les frappe. Elle s’échappe grâce à William Turner lorsqu’ils s’en aperçoivent mais elle est reprise après la destruction de l’Intercepteur. Ils l’abandonnent sur une île déserte avec Jack Sparrow où ils sont repêchés par le HMS Intrépide. C’est elle qui convainc le commodore Norrington d’engager la bataille contre le Black Pearl. Elle y participe à l’île de la Muerta où elle a rejoint Will et Jack.

Quelques mois plus tard, son mariage avec Will est interrompu par l’arrivée de la compagnie des Indes orientales qui les arrête pour leur complicité dans l’évasion de Jack. Elizabeth s’évade puis s’enfuit de Port Royal pour Tortuga où elle retrouve Jack. Il la conduit à l’île des Quatre Vents pour trouver le cœur de Davy Jones qui pourrait lui permettre de sauver Will des griffes du capitaine maudit. Elle fait partie des survivants de l’attaque du Black Pearl par le Kraken mais est responsable de la mort de Jack.

Elle participe donc à l’expédition de Barbossa dans l’antre de Davy Jones pour en ressusciter le capitaine. A son terme, elle accepte de servir d’objet de marchandage à la guise de Sao Feng pour que ce dernier libère l’équipage du Pearl. Elle est embarquée à bord de l’Impératrice et faîte capitaine, ainsi que Seigneur des pirates, par le pirate vaincu dans l’attaque de son navire par le Hollandais Volant. Elle s’échappe du vaisseau fantôme grâce à James Norrington et se rend à la baie des Naufragés où le tribunal de la confrérie l’élit roi des pirates, par un concours de circonstance, qui lui permet de déclarer la guerre contre la compagnie des Indes. Pendant la bataille, son mariage avec Will est célébré par Barbossa. Au terme du conflit, elle prend pied à terre où elle élève leur fils Henry tandis que Will, devenu capitaine du Hollandais, leur rend visite une fois tous les dix ans.

Biographie

Jeunesse

Elizabeth Swann naît en Angleterre, au sein d’une famille aisée. Son père est proche du roi à la cour, et quand il est nommé gouverneur de Port Royal, ils doivent traverser l’Atlantique à bord du HMS Intrépide pour s’y rendre. Elle n’a connu que très peu sa mère, décédée à son enfance.

Pendant le voyage, Elizabeth se fait remarquer par Joshamee Gibbs pour manifester quelques tendances de pirate, comme lorsqu’elle chante une de leurs chansons. C’est aussi elle qui remarque un enfant à la mer, lorsqu’un navire marchand, le Princess, est retrouvé en train de brûler. Il est secouru et Elizabeth veille sur lui sur l’ordre de son père. Elle découvre un médaillon autour de son cou, représentant une tête de mort, et elle le garde pour elle afin de lui éviter la pendaison. Quand James Norrington lui demande si le jeune homme a manifesté des signes de vie, elle lui répond qu’il lui a juste dit qu’il s’appelait William Turner. Peu de temps après, alors qu’elle regarde de plus près le médaillon, elle voit un navire aux voiles noires, le Black Pearl, mais il n’y a pas d’attaque.

Ils s’établissent à Port Royal, dans une luxueuse demeure, où ils mènent une vie aisée et privilégiée.

Quelques années plus tard, William Turner est devenu un homme attirant et James Norrington a prouvé son sens du devoir envers la Couronne. Il est nommé commodore, et pendant la cérémonie, il lui avoue ses sentiments, mais Elizabeth étouffe dans son corset qui lui coupe la respiration. Elle s’évanouit et chute du haut des remparts du Fort Charles. Ayant miraculeusement évité les rochers, elle tombe au fond de l’eau, et elle est sauvée par Jack Sparrow. Mais Norrington découvre qu’il s’agit d’un pirate et, aussi inflexible et droit qu’il est, lui fait mettre les fers, alors qu’Elizabeth rappelle qu’il l’a sauvé. Mais Jack est d’abord fidèle à lui-même et se sert d’elle comme bouclier, retenant ainsi les soldats de faire feu. Avec son pistolet pointé sur Elizabeth, il oblige Norrington à donner à la jeune fille ses effets et elle est contrainte de le rhabiller. Il la libère puis prend la fuite, poursuivi par Norrington et les soldats.

Enlevée par l'équipage maudit

Le Black Pearl

Le soir-même, au beau milieu de la nuit, Port Royal est attaqué. Depuis son balcon, elle peut voir la ville canonnée et une bande de pirates arriver dans son jardin. Elle voit de ses propres yeux les pirates tuer le majordome et piller la maison, mais elle doit s’enfuir à l’étage quand elle est repérée par Pintel et Ragetti. Elle leur échappe et se réfugie dans la salle à manger, où elle se cache dans un placard. Les deux hommes la retrouve, et elle évoque juste à temps le droit de pourparler avec leur chef. Soumis au code, Pintel et Ragetti l’emmènent et lui fond traverser la ville saccagée et pillée, où elle aperçoit Will au milieu des combats et des fuites. Elle est conduite sur le Black Pearl devant le capitaine Hector Barbossa, devant qui elle se présente sans raison comme étant Elizabeth Turner, et avec qui elle conclut une entente : il quitte Port Royal en échange du médaillon de pirate qu’elle avait pris à Will il y a des années de cela, ayant compris qu’ils n'étaient venus que pour la récupérer. Mais Barbossa va plus loin et la retient captive à bord du navire qui repart.

Pendant le voyage, Barbossa l’invite à sa table. Il lui explique que le médaillon est l’une des nombreuses pièces du trésor de Cortès qu’ils ont dépensés. Il lui explique qu’en faisant cela, ils ont subis la malédiction de Cortès, qu’ils sont maudits. Elizabeth n’y croit pas avant de voir que Barbossa survit au couteau qu’elle lui enfonce dans le cœur, et de voir l’équipage, devenu squelettique et effrayant. Morte de peur, elle se réfugie dans la cabine.

Ils arrivent ensuite à l’île de la Muerta, où Elizabeth y découvre des centaines de trésors, dont celui de Cortès. Devant tout l’équipage, Barbossa fait le rituel qui doit lever la malédiction, et coupe la main de la jeune fille pour que son sang se mélange au médaillon qu’il lui fait lâcher dans le coffre. Mais l’équipage est toujours maudit, et Barbossa gifle violemment Elizabeth en se rendant compte qu’elle ne s’appelle pas Turner, qu’elle ne descend pas de celui qui avait soustrait la pièce au coffre. Elle découvre que Will Turner est venu la sauver, et il la ramène au navire, l’HMS Intercepteur, où elle retrouve Joshamee Gibbs.

Le médaillon et la malédiction

Ils sont vite poursuivis par le Black Pearl, puisque Jack Sparrow a révélé à Barbossa que Will, le vrai Turner, est à bord. Elizabeth propose des idées brillantes pour distancer le Pearl, qui fonctionnent mais qui n’empêchent pas l’attaque. Elle est finalement capturée avec le reste de l’équipage de l’Intercepteur et ligotée au mat du Pearl. Après la destruction du navire de la Marine Royale, Will avoue qu’il est le fils de Bill Turner et menace de se tuer si Elizabeth n’est pas libérée. Barbossa accepte mais à sa manière, puisque Will n’a pas donné de précisions, et la relâche sur un petit îlot perdu au milieu de l’océan, avec Jack Sparrow.

Le soir, elle fait semblant de se saouler avec Jack, et le lendemain, elle met le feu à la réserve de rhum de l’île et aux palmiers, déclenchant un nuage de fumée haut de plus de 300 mètres, ce qui attire l'HMS Intrépide. A bord, le gouverneur Swann refuse d’aller sauver Will, mais lorsqu’elle accepte la demande de mariage de Norrington, le navire se dirige vers l’île de la Muerta. Une fois arrivés, elle est enfermée pour sa sécurité dans la cabine, alors elle s’enfuit à bord d’une chaloupe. Elle libère l’équipage de Jack retenu dans les cellules du Pearl, mais ils ne veulent pas aider Jack, et partent avec le Pearl, tandis qu’Elizabeth rame jusqu'à l’île, rageuse de leur comportement. En arrivant dans la caverne, les combats sont déjà engagés, et elle aide Will à affronter les hommes de Barbossa, celui-ci combattant Jack Sparrow. A la fin, Jack pointe son pistolet sur Barbossa, Barbossa pointe le sien sur Elizabeth, et Elizabeth s’immobilise. Un coup de feu retentit, et Barbossa s'écroule, mort, puisque Will a levé la malédiction.

De retour à Port Royal, Jack est condamné à la potence, et l’exécution est rendue publique dans la cour du Fort Charles. Will vient la voir et lui avoue son amour, puis court libérer Jack. Elizabeth essaie de ralentir Norrington en feintant de s’évanouir, permettant à Will et Jack de faire une évasion spectaculaire, jusqu’aux remparts où ils sont encerclés par les soldats. Will se range du côté de Jack, rapidement rejoint par Elizabeth. Norrington reste interdit en voyant qu’Elizabeth ne l’aime pas. Cela permet à Jack de sauter des remparts, et de nager jusqu’au Pearl venu le sauver. Norrington complimente Will puis se retire avec ses soldats étonnés, tandis que Weatherby Swann accepte l’union des deux jeunes gens avec joie. Elizabeth et Will, seuls sur les remparts surplombant le paysage, s’embrassent.

La recherche du cœur

Un mariage interrompu

Le jour de leur mariage, Will et Elizabeth sont arrêtés pour avoir sauvé Jack Sparrow par Lord Cutler Beckett, homme important de la compagnie des Indes orientales, qui fait tomber Port-Royal sous son contrôle. Elizabeth est emprisonnée dans le Fort Charles, et Beckett promet de la libérer si Will retrouve Jack et lui ramène son compas. Mais Weatherby Swann, qui a connu Beckett dans le passé, sait qu’il ne tiendra pas parole, et que la réussite de Will ne leur enlèvera pas la potence. Il organise donc discrètement une traversée jusqu’en Angleterre pour ramener sa fille, mais il commet l’erreur d’avouer que si Will revient, il finira sûrement au bout d’une corde. Lorsqu’ils arrivent sur le port, ils sont pris d’assaut par des soldats et par Ian Mercer qui a tué le capitaine Hawkins. Mais lorsque Mercer ouvre la porte de la calèche, Elizabeth n’y est plus. En réalité, elle est allée dans le bureau de Beckett et a volée les lettres de Marques promises à Jack. Le menaçant d’un pistolet, elle le force à signer les lettres, qu’elle compte mettre au nom de Will pour lui garantir la vie sauve et la grâce du roi George II, qui a déjà signé.

Le lendemain, elle quitte Port Royal à bord de l’Edimburg Trader, un navire marchand, en espérant se rendre à Tortuga, où Will lui a dit qu’il irait pour essayer de retrouver Jack. Déguisée en homme, elle créée involontairement une polémique sur le navire, lorsqu’un homme trouve sa robe de mariée, l’équipage croit que le navire est hanté. Elle profite de leur naïveté et une nuit, elle parvient à « donner vie » à la robe, qu’elle manipule comme une marionnette, sans être vue dans l’obscurité. Elle fait renverser par terre une lampe allumée, dont le feu se propage sur la poudre qu’elle a dispersée sur le pont, formant les lettres de Tortuga. Résigné, le capitaine Bellamy accepte de s’y rendre.

Une fois au repaire des pirates, elle déserte le navire et trouve dans une taverne, La Fiancée Fidèle, James Norrington, qui est devenu méconnaissble en raison de son ivresse, de ses vêtements en lambeau et de son visage mal rasé. Saoul, il crée la bagarre générale dans la taverne où il menace de tuer tout le monde, et pour lui éviter le pire, elle l’assomme avec une bouteille. Elle va le retrouver peu de temps après et ils vont sur les quais où le Black Pearl est amarré. Jack lui apprend que Will a été enrôlé dans l’équipage de Davy Jones, sur le Hollandais Volant, et que le seul moyen de le sauver est de trouver le coffre contenant le cœur de Jones, pour obtenir sa libération. Jack lui donne donc sa boussole, qui pointe vers ce que l’on désire le plus, donc le moyen de sauver Will pour Elizabeth, et ils prennent la mer grâce au cap.
Elmi

Le coffre de l'île des Quatre Vents

A bord, elle montre à Jack les lettres de Marques, et après déduction, il comprend que Beckett veut le coffre lui-aussi pour contrôler l’océan et exterminer la piraterie. Jack refuse de lui rendre les lettres, et Norrington en profite pour glisser à Elizabeth qu’il n’est pas impossible que Jack soit responsable de la situation de Will. Plus tard, Elizabeth constate que Jack se questionne sur ses sentiments pour elle, et elle tente de le charmer pour mieux l’avoir sur contrôle, mais elle ne parvient pas à ses fins.

Sur l’île des Quatre Vents, ils trouvent et déterrent le coffre, et entendent eux-mêmes les battements du cœur. Ils sont rejoint par Will, à la grande joie d’Elizabeth qui accourt vers lui et l’embrasse. Mais Jack, Will et Norrington veulent chacun le coffre pour eux, et ils engagent ensemble un duel à mort. De son côté, Elizabeth doit rattraper Pintel et Ragetti qui en ont profité pour voler le coffre. Norrington, pour sauver les autres, prend le coffre et s’enfonce dans la jungle, poursuivi par l’équipage du Hollandais Volant sous les yeux impressionnés d’Elizabeth, avant que tous ne partent.

Dès leur retour sur le Pearl, le Hollandais Volant surgit des flots, et fait feu sur le Pearl qui vire de bord. Ils parviennent à le distancer, mais la joie n’est que passagère, Jones ayant envoyé le Kraken après eux. Will remplit un filet de barils de poudres qu’il fait hisser en hauteur, mais Elizabeth hésite à tirer en voyant Will qui reste coincé dans les mailles. C’est finalement Jack, de retour sur le navire qu’il avait abandonné pour sa propre survie, qui tire et blesse ainsi grièvement les tentacules du Kraken qui replonge. Jack ordonne à l’équipage d’abandonner le navire, ce qu’il fait, mais Elizabeth a compris que le Kraken en a seulement après Jack. Loin de se douter qu’elle est épiée par Will, elle embrasse Jack et l’entraîne jusqu’au mat où elle le menotte, geste qui échappe à Will. Jack la regarde avec un léger sourire sournois, la traitant de pirate, puis elle descend dans la chaloupe. Déboussolés et abattus, ils voient le Kraken emporter le Pearl et Jack sous la surface de l’eau.

Ils se rendent dans la cabane de Tia Dalma, où tous trouvent du réconfort après la mort de leur capitaine. Will assure qu’il serait prêt à faire quelque chose, et Tia Dalma saute sur l’occasion en leur proposant d’aller vraiment chercher Jack au-delà de la mort, ce que tous acceptent. Ravie, Tia leur présente leur nouveau capitaine : Hector Barbossa, qui se présente à eux avec un sourire sadique et satisfait, son singe sournois sur les épaules.


La guerre contre la compagnie des Indes

Sauver Jack Sparrow

Avec leur nouveau capitaine ressuscité, ils se rendent à Singapour pour négocier un équipage et une jonque avec Sao Feng, un Seigneur des Pirates. Mais le pirate chinois reste méfiant et douteux à leur égard, Will s’étend fait prendre à voler les cartes de Sao Feng sur ordre de Barbossa, et Elizabeth osant le braver. La situation chavire quand Sao Feng voit un individu qui n’est pas des siens. Pensant qu’il est dans l’équipage de Barbossa, il menace de le tuer, mais ils constatent qu’il n’est dans aucun des deux camps. C’est alors que des soldats de la compagnie des Indes orientales surgissent de toutes parts et attaquent. Ils parviennent à fuir Singapour grâce à une jonque, un équipage et les cartes, que Will a négocié avec Sao Feng.

Pendant le voyage, Elizabeth reste à l’écart des autres. Elle et Will peinent à se parler, la vision du baiser restant présente. Au bout d’un moment, ils arrivent à la porte lointaine, une gigantesque cascade qui mène dans l’antre de Davy Jones. Malgré leurs manœuvres, ils chutent et échouent sur une plage. Ils y retrouvent Jack, qui reste froid avec Elizabeth qu’il présente aux autres comme la responsable de sa mort, lui valant les regards remplis de mépris de ses camarades. Lorsqu’ils repartent à bord du Pearl, elle et Will ont une conversation palpable dans une cale du navire. Ils se rendent compte qu’ils ont chacun des secrets qu’ils ne peuvent s’avouer, et lorsqu’il lui demande comment il peut lui faire confiance, elle lui répond qu’il ne peut pas. Elizabeth est fortement blessée par la mort de son père, dont elle a vu l’âme dans l’antre. Elle ne peut s’en remettre, et ce n’est que quand ils sont de retour dans le monde des vivants qu’elle redevient comme avant.

Ils sont retrouvés par l’Impératrice et par l’Endeavour qui flanquent le Pearl. Il s’avère que Will a passé un marché avec Sao Feng pour avoir le Pearl, et que Sao Feng en a également passé un avec Beckett. Barbossa parvient à convaincre Sao Feng de revenir parmi eux en lui disant qu’il va réunir le Tribunal de la Confrérie pour libérer Calypso. Barbossa parvient à lui faire croire qu’Elizabeth est la déesse, et comme il s’y attend, Sao Feng ne se joindra à eux que s’il peut l’emmener. Pour libérer l’équipage, elle accepte, malgré Will qui proteste, mais son rôle de traître ne joue pas en sa faveur. Elle repart à bord de l’Impératrice qui s’en va pour l’île des Naufragés.

Captive à bord de l'Impératrice

Pendant leur trajet, Elizabeth est traitée comme une princesse, Sao Feng veut tomber dans les bonnes grâces de la déesse pour recevoir ses dons. Mais il essaye de l’embrasser de force, alors elle le repousse, et au même moment un boulet de canon transperce la cabine et Sao Feng reçoit un éclat de bois dans le ventre. Avant de mourir, il fait d’Elizabeth la capitaine du navire et une Seigneur des Pirates, et lui murmure « Pardonnes-moi, Calypso… ». Lorsqu’elle remonte sur le pont, elle retrouve James Norrington, devenu l’amiral de l’armada de Beckett. Elle réalise alors que l’homme n’est pas le héros qu’elle croyait, et refuse sa proposition de loger dans ses quartiers.

Elle est enfermée dans les cellules du Hollandais avec son équipage. Elle y retrouve Bill Turner, le père de Will, qui n’a plus toute sa tête. Il reste persuadé que Will va venir le sauver, tandis qu’Elizabeth lui répète qu’il le fera s’il le peut. Plus tard dans la nuit, Norrington arrive et les libère, par amour pour Elizabeth dont il est encore et toujours épris. Elle retrouve le commodore honorable et digne, soucieux du bien des autres, elle lui propose donc de venir avec eux. Il lui promet que oui, mais elle voit le mensonge, alors il l’embrasse sur la bouche. Ils sont repérés par Bill le Bottier, Elizabeth monte immédiatement sur l’Impératrice, et pour l’épargner, Norrington coupe les cordes qui relient les navires, et Bill le tue.

L'Armageddon de la guerre

Plus tard, Elizabeth arrive à l’île des Naufragés, et se présente au Tribunal de la Confrérie. Excédée par les morts de ceux qui lui sont chers (son père, Norrington), elle propose aussitôt de se battre contre la compagnie, déclenchant des rires moqueurs dans toute la salle. Pourtant, Jack réussit à convaincre les Seigneurs des Pirates de se battre, et même quand Barbossa, en application du code, fait observer qu’il leur faut un Roi des Pirates pour déclarer la guerre, il fait voter et c’est sa voix qui élit Elizabeth. Le Roi des Pirates ordonne donc à ses confrères de préparer leurs navires pour la bataille.

Mais le lendemain, ils se retrouvent face à la gigantesque armada de la compagnie. Un pourparler a lieu sur un banc de sable, entre trois chefs de chaque camp. Elizabeth tente d’abord de convaincre Will qu’il ne peut sauver son père, mais Will répond qu’il y croit encore et échange un regard entendu avec Jack. Ce regard lui fait comprendre que les deux hommes ont manigancés un plan, et elle rentre dans leur jeu en proposant de livrer Jack à Beckett, en échange de Will. Désireuse de venger son père, Elizabeth jure la défaite à Beckett, qui n’est nullement inquiet. Sur le Pearl, Barbossa libère Calypso, sans succès puisque la déesse ne les aide pas et semble au contraire prendre parti pour l’ennemi. Voyant que les hommes perdent courage et pensent qu’une bataille serait forcément une défaite, elle monte sur le bastingage et prononce un discours pour les faire réagir, dans lequel elle leur promet la liberté des pirates, et la peur de la compagnie. Tous hurlent de joie et hissent les pavillons, puis le Pearl et le Hollandais s’avancent entre les deux forces. Calypso crée un maelstrom et ils rentrent dedans, se laissant porter. Les hommes de Jones se lancent à l’abordage et envahissent le pont. Will demande à Elizabeth si elle veut l’épouser, et ils sont mariés par Barbossa. Elizabeth monte à bord du Hollandais où elle affronte Jones, avant qu’il ne l’assomme et la projette inconsciente sur un escalier. Lorsqu’elle reprend connaissance, Jack menace de tuer Jones, alors celui-ci enfonce son épée dans le cœur de Will. Elle reste à ses côtés et le supplie de ne pas l’abandonner, mais Jack l’attrape et ils quittent le navire qui s’enfonce dans l’eau. Récupérés par le Pearl, qui décide de passer à l’offensive contre l'Endeavour. Le Hollandais surgit, dirigé par Will qui en est devenu le capitaine, lié au navire pour toujours. Ils flanquent l’Endeavour et le canonne, tuant Beckett dans l’explosion.

Une nouvelle vie

Will et Elizabeth se voient à terre le soir, un privilège que Will n’aura maintenant plus qu’une fois tous les dix ans. Il lui confie le coffre contenant son cœur en lui demandant de veiller dessus. Il repart sur le Hollandais, qui disparait dans un rayon vert.

Ils ont un fils, Henry Turner.

Traits de personnalité

Anecdotes

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard