FANDOM



Davy Jones est un pirate maudit par Calypso, la déesse de l'Océan. Il fut capitaine du Hollandais Volant, navire organique ayant la capacité de plonger sous la surface de l'eau. Jones se soumet plus tard à la Compagnie des Indes, sous le joug de Lord Cutler Beckett, avant d'être tué par William Turner, qui récupère son navire et ses titres.

Biographie

Un amour divin

Autrefois grand marin écossais, Davy Jones est tombé amoureux des océans en la personne de Calypso, déesse des mers. Celle-ci le charge de conduire les âmes péries en milieu maritime vers l’au-delà, en échange de quoi il est autorisé à poser le pied sur terre une fois tous les dix ans pour la retrouver.

Or un jour, alors que Jones effectue parfaitement sa tâche, elle manque de le retrouver. Furieux, il cesse d’effectuer sa mission et s’arrache le cœur afin de ne plus jamais éprouver de sentiments, avant de l'enfermer dans un coffre. Ce coffre est secrètement enterré sur l’île des Quatre Vents et Jones en garde la clé. Néanmoins, la colère de Calypso se déchaîne et Davy Jones, comme son navire et son équipage, furent frappés d’une malédiction. Se vengeant une dernière fois, Davy Jones permet au tribunal de la confrérie d’emprisonner Calypso sous forme humaine pour calmer les océans houleux. Par la suite, le Hollandais Volant écume les mers où il est assimilé à un vaisseau fantôme par les pirates. Davy Jones parvient ainsi à exprimer sa haine de la vie sans y trouver satisfaction pour autant.

L'âme même de Davy Jones est divisée en deux : Une seconde partie prend la forme du Kraken, léviathan qui attaque les navires. Les navires détruits, les survivants sont capturés à bord du Hollandais Volant. Davy Jones les examine alors et leur propose de rejoindre son équipage pour accomplir une servitude de cent ans et de repousser leur jugement dernier. « Est-ce que tu as peur de la mort ? » leur demande-t-il pour tester la valeur des âmes. Jones assure ainsi le maintien d’un équipage permanent à mesure que les plus anciens, une fois leur service accompli, se confondent avec la coque du navire auquel ils sont liés à jamais.

Jack Sparrow lui-même contracte une dette à son égard : Davy Jones renfloue le Black Pearl après que la compagnie des Indes l’ait incendié et coulé, permettant à Jack d’en être capitaine durant treize ans, après quoi il devra servir un siècle à bord du Hollandais Volant.

Règlement de la dette de Jack

Treize ans après ce contrat, Davy Jones envoie Bill Turner, lui même endetté, à bord du Black Pearl. Bill rappelle son engagement à Jack Sparrow, et le trace d’une marque noire, qui signifie sa mort prochaine, le Kraken sachant exactement sa position. Quelques jours plus tard, l'équipage du Hollandais Volant vient identifier les survivants d’un navire échoué après son attaque par le Kraken. Ils y trouvent cinq survivants, dont William Turner, envoyé par Sparrow pour l'échanger contre sa liberté. Une fois ceux-ci immobilisés, le capitaine Davy Jones arrive.

Jones menace.png

Son second, Maccus, l'informe des resultats de l'attaque. Jones allume alors sa pipe, et se penche devant le marin le plus terrifié. Il lui demande s'il a peur de la mort, si il a peur de la noirceur des abysses. Mais alors qu'il allait lui proposer un poste, un autre marin s'interpose. Davy Jones remarque qu'il s'agit d'un religieux, et le saisit par le cou avec sa pince. Il lui demande s'il n'a aucune crainte de mourir. Après une réponse négative, il le fait égorger, et passer par dessus bord. Il revient vers le premier marin, et termine sa question. Le marin accepte l'offre sous le sourire mauvais de l'équipage.

Imgres-2-0.jpg

Avant de partir, Jones remarque que William n'est ni mort ni mourant. Après qu'il ne lui ait posé la question de ce pourquoi il est présent, Will répond que Jack Sparrow l'envoie régler sa dette. Davy Jones est surpris, et lui demande de répéter, ce que fait Will. Jones se dit disposé à en convenir avant de sentir la présence du pirate à proximité. Il reconnaît le Black Pearl dans l’obscurité de la nuit et se matérialise à bord pour exiger son paiement. Jack Sparrow propose d’échanger son âme contre celle de Will, mais Jones lui répond qu'une âme n'est pas toujours égale à une autre, et en exige quatre-vingt-dix-neuf de plus. Il embarque Will Turner à bord du Hollandais Volant en tant qu'instrument de pression et retire temporairement la marque noire de la main de Jack avant de repartir.

Jones joue de l'orgue.png

A bord du Hollandais Volant, Davy Jones reste dans ses quartiers, jouant de l'orgue avec ses tentacules. Pendant ce temps, l’équipage découvre que Will n’est autre que le fils de Bill le Bottier. Alors que William est sur le point d'être fouetté par Jimmy Leg, Davy Jones s'interpose et, tirant profit de la situation pour manifester sa cruauté, il exige de Bill qu’il soit celui qui administre cinq coups de fouets à son fils après qu’il ait manqué à sa tâche.

Plus tard, Davy Jones est provoqué en duel aux dés menteurs par Will Turner. Alors que l'équipage rit, Jones descend les escaliers du pont supérieur, faisant se fermer les coquillage qui y resident. Il accepte le défi, et demande ce que Will met en jeu. Celui-ci lui propose une éternité de servitude de sa part, et demande à obtenir la clé du coffre autrement. Interloqué par cette audace, Jones ne peut cependant savoir de qui il tient connaissance de son existence (puisque l’information n’est pas pariée). Mais, ne pouvant tolérer d’être ainsi provoqué, il la sort de son pendentif pour lui la montrer. Les deux engagent la partie quand Bill ajoute son jeu sans y avoir été invité. Davy Jones accepte bien qu’il se retrouve face à deux adversaires s’entraidant. Il entre dans un excès de fureur quand Bill relance la partie alors que Jones semble prendre l’avantage sur Will. Soulevant son gobelet, il constate un bluff de sa part et le condamne ainsi à une éternité de servitude à la place de son fils, libre lui de quitter l’équipage à la prochaine escale, soit dans une dizaine d’années.

Recherche du coffre et de la clé

Jones appelle le kraken.png

La nuit suivante, Will s'introduit dans la cabine du capitaine, et le voit, endormi par le son de sa boîte à musique. Avec une plume et un bâton, il déplace ses tentacules jusqu'à ce que l'une d'entre elles ne tombe mollement sur une des touches de l'orgue, ce qui faillit reveiller Jones. Après un moment d'hésitation, il réussi à subjuger la clé, la remplaçant par sa représentation sur un morceau de papier. Au réveil du lendemain, Jones découvre la disparition de la clé. Il fait alors ammener Bill sur le pont, et appelle le Kraken pour s’attaquer à un navire marchand tout proche, à bord duquel le jeune homme disparu a pu se réfugier. Davy Jones fait un discours sur le désespoir pendant que l'équipage réveille le Kraken en tournant le cabestan. Au terme de l’attaque, le fils de Bill n’est pas compté parmi les survivants – dont Jones exige l'exécutions – et le père est mis aux fers en conséquence de sa complicité. Craignant désormais pour sa survie, le capitaine maudit ordonne de faire voile vers l’île des Quatre Vents où il suspecte Jack Sparrow de vouloir s’y rendre, ayant compris que Will n’était autre qu’un agent à son service pour s’emparer du sésame.

Le coffre est vide.png

Jones a l’insatisfaction de constater que le Black Pearl les a devancé sur place et envoie certains de ses hommes sur l’île. Ils en reviennent avec le coffre et la clé. Le Hollandais Volant peut maintenant menacer le Pearl sans risque : Quelques minutes plus tard, le Hollandais apparaît de dessous la surface juste à côté du Pearl. Il prend le navire en poursuite et lui fait subir sa canonnade, jusqu’à être distancé grâce au vent. Davy Jones ordonne la fin de la chasse et fait appel au Kraken. Le monstre réussit à engloutir le navire avec son capitaine, sous les yeux de Davy Jones qui a suivit l’attaque du bout de sa lorgnette. Mais lorsqu’il semble satisfait du paiement de la dette de Jack, il découvre avec horreur que son cœur n’est plus dans le coffre. Fou de rage, il crie le nom du responsable, jusqu'à faire peur à son propre équipage.

Marionnette de Lord Beckett

Soumission de Jones.png

Par voie de conséquences, le coffre s’est retrouvé entre les mains de James Norrington qui l’a offert à Lord Cutler Beckett. Le directeur de la compagnie des Indes s’en sert comme instrument de pression sur le capitaine du Hollandais Volant pour le soumettre à sa volonté. Le vaisseau maudit sillonne désormais les mers en s’attaquant à la piraterie que la compagnie souhaite voir disparaître. Agacé du zèle de Jones qui ne laisse jamais de survivant après ses canonnades, Beckett fait placer le coffre dans la cabine de Jones, pointé par deux épais canons, afin de maintenir la pression sur son nouveau serviteur, en exigeant des prisonniers à interroger. Affirmant son autorité, le Lord lui rappelle alors lorsqu'il lui a ordonné de tuer le Kraken.

Plusieurs jours après, l’Endeavour ordonne au Hollandais de poursuivre l’Impératrice après la trahison de son capitaine Sao Feng. Celui-ci perd la vie dans la canonnade et se fait remplacer par Elizabeth Swann. Sur ordre de l’amiral Norrington, affecté à bord du Hollandais, l’équipage met aux fers les prisonniers, rejoints par Elizabeth. L’amiral les libère dans la nuit et les aide à rejoindre l’Impératrice remorquée par le Hollandais. Il est assassiné à l’arrière du navire par Bill le Bottier et meurt quelques secondes après l’arrivée de Davy Jones. Avant de mourir, il enfonce son épée dans le corps du maudit qui la conserve en appréciant sa qualité. L’équipage tente une mutinerie sur le pont du navire contre le détachement militaire de la compagnie des Indes, mais la clé se trouve désormais entre les mains d’Ian Mercer, le bras-droit de Lord Beckett.

Pourparler avec Jones.jpg

Davy Jones apprend la survie de Jack Sparrow dans la bouche de Will Turner, repêché en mer par l’Endeavour, et la libération prochaine de Calypso par le tribunal de la confrérie afin de lutter contre la compagnie. Jones se sent victime d’une double trahison, celle de Calypso dont il se remémore et celle du tribunal dont il croyait qu’ils avaient conclu un pacte mutuel, en fait à sens unique. Will conduit l’armada et le Hollandais Volant à la baie des Naufragés en face de la flotte pirate prête à mener la bataille. Les pourparlers, auxquels Jones participe, conduisent à l’échange de Will et de Jack, emmené à bord du Hollandais où il est emprisonné.

Entretemps, il s’est secrètement rendu à bord du Pearl, où Will a dit que se trouvait Calypso. Il la retrouve enfermé dans une geôle. La conversation commence sous le mauvais hospice puisqu’elle explique ne pas s’être rendue au rendez-vous par caractère insoumis. Grâce à ses pouvoirs, elle lui redonne brièvement forme humaine en enfonçant sa main dans sa poitrine. Les deux se réconcilient quand Calypso confirme qu’elle tendra un piège au tribunal une fois libérée et que lui confirme son amour perdurant pour elle.

Bataille du maelstrom

Images-2.jpg

L’Endeavour envoie le Hollandais à la rencontre du Black Pearl pour le premier affrontement. Jones à la barre entraîne son navire dans un maelstrom créé par Calypso et ordonne les tirs de canons. Profitant du désordre de la situation, il isole Mercer et l’étouffe avec ses tentacules avant de lui soustraire la clé. Alors qu’il se dirige vers sa cabine, il croise Jack Sparrow en possession du coffre et s’apprête à le défier quand le pirate s’agrippe à une corde et atterrit en haut d’un mat, entraîné par le vent, où il est rejoint par Jones. Les deux croisent le fer dans un duel périlleux en hauteur. Jones commet l’erreur de sortir la clé pour la montrer à un Jack provocateur. Ce dernier lui tranche le tentacule qui la retient. Davy Jones reprend le coffre et rejette Jack qui, par chance, est attrapé par un homme au bout d’une corde. Après s’en être débarrassé, il tire un coup de feu sur la main de Jones qui lâche le coffre. Le capitaine maudit redescend alors sur le pont et recherche l’objet. Alors qu’il l’aperçoit, il se retrouve à nouveau face à Jack. Celui-ci fuit, son sabre ayant été brisé par la pince de son adversaire. Il se rue vers le cabestan, et Jones traverse l'objet a l'aide se son corps hybride. Jack fait tourner le tout, créant un instant comique, mais très bref, Jones l'effrayant avec ses tentacules une fois le cabestan arrêté. Il le poursuit ensuite, et l'assomme violemment. Il est alors provoqué par Elizabeth en duel, qu’il rejette à son tour, et par Will qu’il jette à terre. Alors qu’il approche son épée du jeune homme, il est surpris par Jack qui a ouvert le coffre à l’aide de la clé et extrait le cœur qu’il tient dans sa main, son sabre dans l’autre. Comme il s’y attend, Jones foudroie Jack en enfonçant profondément son épée dans la poitrine de Will. La suspension du temps est momentanément arrêtée par Bill qui se rue sur l’assassin de son fils.

Davy Jones Mort.png

Jones se défait de son agresseur et le plaque contre le bastingage puis, levant son épée, il s’apprête à asséner un coup fatal quand il est traversé par une sensation glaçante. Se retournant, il peut voir la main de Will, tenue par celle de Jack, serrée autour du sabre enfoncé dans son cœur. Jones a seulement le temps de prononcer le nom de Calypso avant que son corps inerte ne passe par-dessus bord dans le maelstrom de la déesse et rejoigne les fonds de l’océan.

Un possible retour

Après avoir été libéré de la malédiction par son fils Henry Turner, Will se couche au côté de sa femme Elizabeth pour la première fois depuis vingt ans. Cette nuit là, quelqu'un ouvre la porte. Une ombre tentaculaire apparaît, et se place à côté du lit. Will se reveille en sursaut, et croyant avoir rêvé, serre Elizabeth contre lui. Mais au pied du lit, des barnacles et une flaque d'eau semblent indiquer le contraire...

Apparence

Description physique

Humain, Davy Jones a l'apparence d'un vieux marin. Il a une barbe grisonnante, un grand tricorne, et un long manteau. Sa yeux sont d'un bleu glaçant, semblables à l'eau de la surface des océans. Une fois maudit, sa tête prend la forme d'un poulpe. Son cerveau se trouve à l'arrière de son crâne, dans une poche organique faisant penser à une tête de pieuvre. Sa longue barbe se change en tentacules, sa main gauche en pince de crabe, et sa jambe droit en pied de crustacé. Ses vêtements sont incrustés de coquillages et d'organismes marins, tout comme son navire. Son tricorne lui fait penser à des cornes de diables, incrustées d'algues.

Personnalité

Imgres-1488191010.jpg

Jones sous sa forme humaine

-"Vous nous faites confiance pour agir ?"

-"Je vous fait confiance pour savoir ce qui vous attend si vous échouez !"

-- Davy Jones à Maccus.

D'abord, le capitaine Davy Jones est extrêmement cruel, et très autoritaire. Il n'a aucun respect pour son équipage, et les laisse faire des taches ignobles. Même Maccus, son second, n'échappe pas à la colère perpétuelle de son capitaine. Son sadisme le pousse à laisser Bill Turner fouetter son propre fils, et à le forcer à regarder le Kraken le tuer.

Mais Jones est aussi un homme en perpétuelle souffrance, passant son temps à jouer de l'orgue dans sa cabine, en écoutant la mélodie de son pendentif à mécanisme en forme de crabe, offert par Calypso. Sa cuauté est donc un moyen qu'il a trouvé pour exterioriser sa fureur et sa tristesse.

Après sa soumission devant la Compagnie des Indes, Davy Jones est montré plus faible, ce qui est probablement lié à la mort du Kraken, la seconde partie de son âme. Promptement déçu lorsqu'il se rend compte que Mercer prend le commandement du Hollandais Volant après la mort de l'Amiral Norrington, il voue une haine monstrueuse envers ce dernier, ainsi qu'envers Jack Sparrow, qui échappa à son jugement. Bien que très en colère, il pardonne finalement Claypso assez rapidement lors de leur entrevue. À sa mort, le nom qu'il prononce indique qu'il est prêt à rejoindre celle qui fit de lui l'antagoniste le plus célèbre de la saga Pirates des Caraïbes.

Le saviez-vous ?

  • Davy Jones est le plus connu et le plus apprécié des antagonistes de la saga
  • Une scène coupée du 2nd film montre Davy Jones se soumettre à Beckett. C'est la seule scène autre que sa scène de mort où le personnage retire son chapeau
  • Lors du tournage, Bill Nighy était couvert de capteur pour permettre le moulage 3D de Davy Jones
  • C'est une tache de café trouvée au fond d'une poubelle qui a servi à créer la texture de la peau du personnage
  • La scène post-générique du 5e film semble indiquer un possible retour du personnage

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard