FANDOM


Le Black Pearl, anciennement Wicked Wench, est un navire pirate dirigé par le capitaine Jack Sparrow. Reconnaissable à ses voiles noires, le navire est surtout célèbre pour la malédiction qui pesait sur lui après la mutinerie d'Hector Barbossa, faisant du navire un navire maudit craint par tous. Il est connu comme le navire le plus rapide des Caraïbes.

Apparence

Le Black Pearl est un navire de type Indiaman, il a des voiles noires, une coque sombre, des lanternes qui une fois éteintes lui permettent de se fondre dans le noir, ainsi que 32 canons : 18 sur le pont et 14 sur le pont supérieur. Il est dit "quasi insaisissable" étant le navire le plus rapide du monde.

Histoire

Le Wicked Wench

Wicked Wench

Le Wicked Wench lors du flash-back dans Pirates des Caraïbes: La Vengeance de Salazar

Au début du XVIIIe, le Wicked Wench est construit, et devient un navire pirate sous le commandement du capitaine Morgan. Celui-ci prit part à la guerre contre le chasseur de pirates Armando Salazar, et s'allia à d'autres pirates. Lors de la dernière bataille, le Wicked Wench ainsi que d'autres navires encerclent le Silent Mary, navire de Salazar. Mais le Mary, véritable forteresse flottante resiste, et coule un à un les navires assaillants. L'un des coups de canons tirés par le Mary atteint le Wicked Wench, et blesse mortellement Morgan. Avant de mourir, celui-ci offre un compas à son garçon de cabine, Jack Sparrow, et le nomme capitaine. Alors que le navire est le dernier à faire face à Salazar, Jack réussit par un habile stratagème à défaire son ennemi en faisant passer le Mary dans le Triangle du Diable, tuant Salazar et son équipage. Suite à cela, l'équipage de Jack le remercie avec de nombreux tribus pour les avoir sauvés.

La Compagnie des Indes

Après seulement quelques mois de piraterie, Jack se rend compte que sa carrière de pirate est un échec. En effet, les résultats de ses pillages avec le Wicked Wench ne sont pas des plus prolifiques. Alors, à contre coeur, il vend son navire à des marchands, et s'enrôle dans la Compagnies des Indes Orientales pour y servir en tant que matelot. Jack, après quelques semaines, finit par s'attirer les bonnes grâce de l'un de ses supérieurs, Cutler Beckett. Ce dernier lui donne alors une mission, celle d'ammener des marchandises à bon port en traversant les Caraïbes. Jack retrouve alors son ancien navire le Wicked Wench, qui a été choisi pour transporter la marchandise. Mais au cours du voyage, Jack se rend compte que ce sont des esclaves qu'il doit livrer. Pris de remords et d'un sentiment de liberté, il libère les esclaves sur une île. Furieux en l'apprenant, Beckett le fait enfermer, et réquisitionne le navire. Lorsque Jack s'échappe, il retourne à son bord et tente de prendre la mer avec des complices. Or Beckett le rattrape, et fait mettre le feu au navire. Le Wicked Wench brûle, et Jack est séverement blessé. À ce moment, il supplie qu'on l'aide, et hurle qu'il ferait n'importe quoi pour être sauvé. Le Hollandais Volant jaillit donc des flots, et Davy Jones apparaît. Ainsi, Jack et lui passent un pacte inviolable : Jones sauve Jack et remet le Wicked Wench à flot, en échange de quoi treize ans plus tard, Jack lui devra un siècle de servitude sur le Hollandais Volant. Fin négociateur, Jack demande aussi à ce que le Wench devienne le navire le plus rapide des Caraïbes, ce qu'il obtient.

Suite à cet évènement, le Wicked Wench est remis à flot. Mais l'incendie ayant rendu sa coque et ses voiles noires, Jack choisit de le renommer le Black Pearl.

La mutinerie

Jack fait donc voile vers Tortuga avec son navire, afin de recruter des marins. Souhaitant éviter les mêmes résultats désastreux qu'il essuyait par le passé, Jack vise haut pour son prochain coup : Voler l'intégralité du légendaire trésor de l'Île de la Muerta. À Tortuga, il recrute plusieurs dizaines de marins prêts à le suivre dans l'aventure. Il recrute parmis eux un certain Hector Barbossa, qui devient son second. Le recrutement fait, le Pearl fait voile.

Barbossa et les mutins

Barbossa et les mutins

À mi-chemin, Barbossa s'entretient avec Jack. En effet, il lui demande de lui dire où se trouve l'île de la Muerta, declarant qu'il fallait partager la location de l'île pour créer un lien de confiance avec l'équipage. Jack accepte, et lui révèle exactement le cap qu'il compte prendre. Or, le soir même, Barbossa organise une mutinerie. Jack est ainsi abandonné sur une île avec un pistolet chargé d'une seule balle. Le Pearl, desormais sous le commandement de Barbossa, se rend donc à la Muerta. Les mutins volent tout l'or, et le dépense à outrance dans les mois qui suivent. Or, ils se rendent plus tard compte que petit-à-petit, la nourriture qu'ils consommaient devenait cendre dans leur bouche, que le vin qu'ils buvaient ne satisfaisait pas leur soif, et que même la plus plaisante des compagnies ne soulageait nul désir. Il se rendent finalement compte que le trésor de l'île de la muerta contenait un coffre, plein de pièces maudites par les aztèques, et qu'en les volant, ils étaient devenus des êtres maudits. Ils se mettent donc en tête de toutes les retrouver, et de les rapporter sur l'île avec des gouttes de leur sang pour annuler la malédiction.

À un certain moment, le Black Pearl attaque et brûle un navire marchand sur lequel se trouvait William Turner pour tenter de retrouver l'un des médaillons. Mais les pirates maudits ne trouvent pas ce qu'ils cherchent, laissant le navire brûler derrière eux, sous le regard horrifié de la jeune Elizabeth Swann, à bord du HMS Intrépide.

La malédiction du Black Pearl

Jolly Roger

Le Jolly Roger, pavillon du Black Pearl

Dix ans plus tard, arrivé à Port-Royal, Jack Sparrow tente de réquisitionner un navire, sans succès. Parlant de son histoire avec deux militaires incompétents, Murtogg et Mullroy, Jack sauve la fille du gouverneur Weatherby SwannElizabeth, tombée d'une falaise dans la mer alors qu'elle est incapable de respirer, à cause de son corset trop serré. Bien que sauvée de la noyade par Jack, il se fait tout de même arrêter. Ce soir-là, le Black Pearl attaque Port-Royal, afin de récupérer la dernière Pièce du trésor qu'Élizabeth possède. L'équipage la capture et l'emmène à l'Isla de la Muerta. Libéré par Will Turner, un forgeron de Port-Royal, Jack Sparrow et lui réquisitionnent le navire le plus rapide de la Compagnie des Indes Orientales, le brick HMS Interceptor. Aidé d'un nouvel équipage recruté sur Tortuga, l’Interceptor rattrape le Black Pearl à l'Isla de la Muerta. Will abandonne Jack sur l'Ile avec Barbossa et ses hommes, et part avec l’Interceptor. Jack révèle alors à Barbossa que c'est Will qui détient la clé de la fin de la malédiction, et demande en échange le Black Pearl, qui servirait sous les ordres de Barbossa. Jack finit par le piéger, et l'abat lorsque la malédiction prend fin. Presque tous l'équipage du Pearl meurent, à l'exception de Twigg, Pintel et Ragetti.

Quelques jours plus tard, les quatre pirates qui avaient survécu sont condamnés à la pendaison, Jack le premier, les trois autres le lendemain. Il s'échappe grâce à l'aide de Will, puis retrouve son nouvel équipage, ainsi que le Black Pearl. Quant aux trois autres pirates, ils s'échappent de prison. Twigg se fait prendre et tirer dessus, puis Pintel et Ragetti s'enfuient pour retrouver le Black Pearl.

Le Coffre Maudit

Le pearl coule

Le Kraken coûle le navire

Le Black Pearl, à nouveau entre les mains de Jack Sparrow, est libéré de la malédiction. Mais Davy Jones revient et demande la servitude de Sparrow dont il était question il y a 13 ans. Alors que Jack ne vient pas, Davy Jones ordonne au Kraken de détruire le Pearl et de l'envoyer dans les Limbes, avec Sparrow et son équipage. Gibbs, Marty, Cotton, Elizabeth et Will s'échappent mais Jack et le Pearl sombrent vers l'antre de Davy Jones. Tia Dalma, qui a des dons de sorcellerie, ressuscite Barbossa pour qu'il retrouve Jack Sparrow, qui est un des 9 seigneurs pirates.

Jusqu'au bout du Monde

Barbossa, Elizabeth et Will partent sauver Jack Sparrow à l'aide d'un équipage et d'un navire appartenant à Sao Feng, le seigneur pirate de la mer de Chine méridionale. Ils réussissent, mais Jack se fait capturer par la Compagnie des Indes Orientales, avant de passer un marché : Jack provoque l'entrée en guerre des seigneurs pirates, en échange du Pearl et de son immunité. Lors de la réunion des seigneurs pirates, il est décidé de leur entrée en guerre, et de la libération de Tia Dalma, alias Calypso la déesse des mers. Cette dernière lance un maelström pendant l'attaque des 9 Seigneurs Pirates, qui voit l'affrontement du Black Pearl et du Hollandais Volant. Will est mortellement blessé par Jones, mais tue celui-ci en embrochant son cœur, devenant ainsi le Capitaine du Hollandais Volant. La bataille n'est pas terminée, car le Pearl et les Seigneurs Pirates sont une cible facile pour la cinquantaine de bâtiments constituant la flotte de la Royal Navy. Mais le Hollandais Volant sort des eaux, et vient porter secours au Pearl. Les deux navires coulent le HMS Endeavour, vaisseau amiral de la flotte, tuant Cutler Beckett. Barbossa abandonne à nouveau Jack et Gibbs sur Tortuga. Jack repart sur un radeau à la recherche de son navire et de la Fontaine de Jouvence.

Le Pearl en bouteille

Pearl bouteille

Le Black Pearl dans l'armoire de Barbe Noire

Alors qu'il vogue près des côtes, le Black Pearl est attaqué par surprise par le Queen Anne's Revenge, le navire de Barbe Noire. À l'aide de l'épée du Trident, ce dernier contrôle les cordages du Pearl pour maîtriser l'équipage. Pour survivre, Barbossa se coupe la jambe lorsque l'une des cordes la saisie. Suite à cela, Barbe Noire fait appel à ses pouvoirs vaudous pour miniaturiser le Pearl et le mettre en bouteille.

Quelques temps plus tard, alors qu'il est captif sur le Queen Anne's Revenge, Jack retrouve la bouteille du Black Pearl dans une armoire que lui montre Angelica dans la cabine de Barbe Noire. Après le voyage vers la Fontaine de Jouvence, Jack retrouve Gibbs sur une plage, et constate que celui-ci à récupéré la boutille du Pearl, ainsi que tous les autres navires que Barbe Noire avait conservé.

Mais, quatre années plus tard, Jack n'a toujours pas trouvé le moyen de sortir le Pearl de la bouteille, et doit se contenter du Dying Gull pour navire. Après un énième pillage raté, son équipage l'abandonne. Pour se remonter le moral, Jack pose la bouteille et admire son navire, et, après avoir fait la rencontre de Henry Turner et Carina Smyth et retrouvé on équipage, fait voile pour trouver le trident. Pendant l'aventure, Jack retrouve Barbossa, qui libère enfin le Pearl avec l'épée de Barbe Noire, qu'il a tué précédemment, afin d'échapper à Salazar, qui l'a a la base envoyé pour se venger de Jack. Barbossa prend de nouveau le commandement du Pearl, et fait voile vers l'île des Etoiles. Le navire est rattrappé par le Silent Mary, devenu navire fantôme, et une bataille commence. Elle se termine lorsque Salazar et ses hommes sont forcés de battre en retraite quand le Pearl s'échoue, étant donné qu'ils ne peuvent aller sur terre. Après avoir séparé la mer en deux et fait de nouveau face à un Salazar libéré de sa malédiction lorsque fut détruit le Trident, Jack, Henry et Carina parviennent à rejoindre le Pearl, non sans avoir assisté au sacrifice de Barbossa, qui tua Salazar en lui assenant un coup mortel, qui nécessita sa chute dans des eaux tumultueuses.

Le Black Pearl fait à nouveau voile

Après avoir assisté à la réunion d'Elizabeth et de Will, libéré de sa malédiction après la destruction du Trident, Jack fait à nouveau voile avec le Black Pearl, en souhaitant suivre les étoiles.

Apparence & Caractéristiques

Le Black Pearl est un navire hybirde, celui-ci portant les caractéristiques d'un galion et d'un Inidaman. Il a des voiles noires, une coque sombre, des lanternes, qui, une fois éteintes, lui permettent de se fondre dans le noir, ainsi que 32 canons : 18 sur le pont et 14 sur le pont supérieur. Sa proue représente une femme aux chevex attachés et à la longue robe, laissant s'envoler de sa main une colombe. Il est dit "quasi insaisissable" étant le navire le plus rapide du monde depuis l'intervention de Davy Jones.

Galerie

Anecdotes

  • Le Black Pearl est dit « quasi insaisissable ». En effet, dans les films, il rattrape, ou sème tous les autres bateaux. Le brick Interceptor, considéré à tort comme le navire le plus rapide des Caraïbes, et le Hollandais volant (qui est en fait plus rapide contre le vent) en ont tous deux fait les frais. La vitesse du Pearl vient du grand nombre de voiles qu'il porte (quand il navigue avec le vent), en plus de ses avirons.
  • Le Black Pearl est souvent vu suivi d'une traînée de brouillard. Il s'agissait simplement d'un effet du sort jeté sur l'équipage. De fait, ce brouillard n'apparaît plus, ni à la fin de La Malédiction du Black Pearl, ni dans Le Secret du Coffre Maudit.
  • Dans Le secret du Coffre maudit, on peut voir une soute à cargaison située sous les dortoirs de l'équipage du Black Pearl lorsque Jack descend chercher une bouteille de rhum.
  • D'après Leech, un des nouveaux membres d'équipage (maintenant décédé), le navire peut n'être manœuvré qu'avec six hommes à bord.
  • Le pavillon du Black Pearl est en fait le pavillon qu'utilisait le pirate Jack Rackham (dit calico Jack).